Mot du directeur

 

L’assurance maladie obligatoire des agents publics est rentrée dans sa phase opérationnelle avec le lancement officiel de l’Institut National d’Assurance Maladie (INAM) le 05 septembre 2011. Par la mise en place de ce système de couverture santé, le gouvernement entend traduire dans les faits l’article 15 de la constitution et les différentes conventions internationales en matière de protection sociale signées par le Togo.

L’instauration du régime obligatoire d’assurance maladie est sans nul doute, l’une des réformes majeures intervenue dans le système de financement de santé au Togo. Il s’agit d’une première étape vers la mise en  place d’un système de couverture maladie pour tous au Togo. A travers l’assurance maladie obligatoire, l’Etat togolais veut offrir aux agents publics et assimilés en activité ou à la retraite ainsi que leurs ayants droit, une meilleure accessibilité aux soins de santé.

La mise en œuvre de l’assurance maladie obligatoire est un immense chantier qui nécessite l’engagement permanent et la participation active de plusieurs parties prenantes.
  • L’Etat togolais à travers sa volonté d’accompagner le processus sous plusieurs formes,
  • L’INAM, l’organisme chargé de gérer le régime obligatoire d’assurance maladie,
  • Les structures sanitaires publiques et privées conventionnées qui prennent en charge les assurés,
  • Les partenaires nationaux et internationaux.

Depuis le démarrage de ses prestations le 1er mars 2012, l’INAM a enregistré des résultats encourageants. Plus de 220.000 personnes bénéficient des prestations de l’INAM. En effet, 385 918 consultations, 1 118 695 médicaments, 443 856 actes de biologie et 53 163 actes d’imagerie ont été pris en charge par l’INAM.

Certes, des avancées remarquables ont été enregistrées et nombreux sont les assurés qui se montrent satisfaits des prestations de l’INAM. Mais il  y a encore des défis à relever :

  • L’amélioration du niveau de qualité de l’offre de soins et de service aux clients,
  • L’adhésion de toutes les parties prenantes pour un comportement responsable vis à vis de l’assurance,
  • La mise en place d’un système d’information en tant que outil d’amélioration de la productivité, d’efficience et de création de valeur au service du client,
  • La consolidation du système d’assurance maladie par la maitrise des risques et l’efficience des moyens et méthodes,
  • Le renforcement de la gouvernance pour garantir une gestion rigoureuse et transparente.
Face à ces défis, l’INAM s’engage avec l’appui de ses partenaires à trouver des réponses appropriées pour permettre aux bénéficiaires du régime d’assurance maladie de se soigner sans se ruiner.