Universités du 3ème Age: Mot du Directeur Général

 

Mot du Directeur Général de l'Institut National d'Assurance Maladie (INAM) lors de la cérémonie d'ouverture de la 1ère édition des

"universités du 3ème Age"

 

                                                 

Monsieur le Représentant du Ministre de la Fonction Publique, de l’Emploi et de la Réforme Administrative

Monsieur le représentant du Ministre de la Santé et de la Protection Sociale

Monsieur le représentant du Ministre de l’Action Sociale de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation
Mesdames Messieurs les Directeurs Généraux

Messieurs les Présidents des Ordres Professionnels de la Santé, 
Monsieur le Président de l’Ordre National des Pharmaciens du Togo.

M. Le Directeur Général de l’ANPE
Messieurs les Directeurs des Hôpitaux,
Vénérés chefs traditionnels

Chers partenaires prestataires de soins
Messieurs les Présidents des associations des personnes âgées
Mesdames Messieurs les exposants
Mesdames Messieurs les journalistes
Distingués invités en vos rangs et grades
Je vous souhaite la bienvenue et vous exprime, au nom de toute l’équipe de l’INAM mes vifs et sincères remerciements pour avoir répondu présents et nombreux à cette invitation.

Mesdames et Messieurs distingués invités, permettez-moi de commencer mes propos par cette maxime de Charles Augustion qui dit : « Vieillir est ennuyeux mais c’est le seul moyen que l’on a trouvé pour vivre longtemps ». Si nous espérons vivre longtemps alors la problématique des personnes âgées doit nous interpeller tous.

Le 1er octobre de chaque année est consacré à la journée internationale des personnes âgées et nous sommes appelés à marquer un temps d’arrêt pour accorder une attention particulière aux ainés, doyens comme nous aimons les appeler affectueusement. 

L’INAM qui gère le régime obligatoire d’assurance maladie depuis 2012 assure la prise en charge sanitaire d’un peu plus de 20 000 retraités du secteur public et de leurs familles et se positionne aujourd’hui comme un acteur important parmi ceux qui apportent un soulagement à cette catégorie de la population.

Les personnes âgées sont confrontées à de nombreux problèmes et défis entre autres la santé, la mobilité, les moyens financiers et j’en passe.

C’est pour apporter sa contribution dans la recherche des solutions idoines aux problèmes des personnes âgées et en s’inscrivant dans sa stratégie de prévention que l’Inam a organisé les 21 et 22 décembre les universités du 3ème âge.

Cette première édition qui nous rassemble aujourd’hui a pour thème: “Et si le bonheur commençait à 60 ans”. Oui mesdames et messieurs le bonheur est possible après 60 ans, car après avoir longuement et vaillamment travaillé on a droit au repos mais aussi au bonheur. il suffit que chacun de nous travaille pour y parvenir.

Les Universités du 3ème âge ont pour objectif de créer une plateforme d’échange et de partage sur le bien-être des personnes du 3ème âge.
Pour faire vivre cette solidarité intergenérationnelle mise en œuvre par le gouvernement à travers l’INAM nous avons identifié 3 axes 
- Prévention (hygiène de vie)
- Protection (éviter l’aggravation, limiter les conséquences des maladies non transmissibles 
- Bien-être, mieux-être, meilleure santé, bonheur (pour que l’assurance maladie nous accompagne plus longtemps le réflexe générique, lutte contre la fraude, éviter la surconsommation, la sur prescription.

Il est prévu à cet effet des communications orientées sur la santé des personnes âgées animées par des médecins spécialistes (diabétologue, gériatre, rhumatologue, cardiologue , nutritionniste etc.) qui vont donner des conseils utiles et recommander les bonnes pratiques à observer pour vieillir en bonne santé.
Les universités du 3ème âge, c’est aussi des communications sur l’assurance maladie et sur l’entrepreneuriat des personnes âgées.
Le volet entrepreneuriat est prévu pour inciter les séniors à initier des micros activités ludiques et/ou génératrices de revenus afin de leur permettre de renforcer leurs ressources et d’être à l’abri des problèmes financiers.
Un espace d’écoute et de conseil, un camp santé et bien-être et un espace d’informations et de sensibilisation, des expositions des livres pour personnes âgées et des produits bio sont aussi exposés dans les stands dont nous aurons l’occasion de visiter tout à l’heure. 
Mesdames et Messieurs, distingués invités, je ne saurai terminer mes propos sans remercier à nouveau le gouvernement qui converge des efforts pour améliorer les conditions de vie des personnes âgées et vous tous acteurs de la santé qui œuvrez pour le bien-être et l’épanouissement des personnes âgées.