DEUXIEME EDITION DES UNIVERSITES DU 3ème AGE

 

 LEVEE DE RIDEAU SUR LA DEUXIEME EDITION DES UNIVERSITES DU 3ème AGE

 

Les Universités du 3ème âge organisées par l’INAM ont démarré avec plus d’un millier de participants pour la première journée de cette deuxième édition.

 

         

 

La deuxième édition des universités du 3ème âge laissera sans aucun doute un souvenir indélébile dans les mémoires tant l’évènement a suscité beaucoup d’engouement et d’intérêt, au regard de la participation record des personnes âgées estimée à plus d’un millier. Le meilleur témoignage qu’on puisse en voir se lisait sur les visages des invités en l’occurrence les personnes âgées qui font grandement confiance à l’INAM. À l’occasion ils arboraient avec fière allure des t-shirts et casquettes blancs à l’effigie de l’INAM. L’objectif de la manifestation est de mettre en relief la valeur des personnes âgées, la richesse inestimable qu’elles représentent et surtout de leur offrir un cadre d’épanouissement. Le programme de deux jours prévu à cet effet est assez édifiant nommément des causeries-débats, espaces d’écoutes et conseils et autres divertissements sur le bien-être et la santé.

 

Annonçant la deuxième édition madame le Directeur Général de l’INAM Mme Myriam DOSSOU-D’ALMEIDA a remercié ces hôtes pour leur mobilisation puis a rappelé qu’au-delà de la couverture maladie des agents publics en activité et à la retraite qui est sa mission, "les universités du 3ème âge" est la modeste contribution que l’INAM entend apporter au bien-être général des séniors « en trouvant des leviers adéquats qui puissent les aider à bien vivre leur vieillesse ». Le représentant du ministre de la Fonction Publique du Travail et de la Réforme Administrative le ministère de tutelle,  M AGBOKOU Kossi qui a présidé l’ouverture de cette activité, est venu apporter le soutien du gouvernement et a félicité l’INAM pour l’initiative. «Les personnes âgées richesse de la nation » thème de l’édition est une invitation des séniors au mieux vivre et aux bonnes pratiques alimentaires et hygiéniques, le programme de cette première journée est donc fonction de ces priorités. Le Dr APETI Marcel gériatre et le Pr GOEH-AKUE Edem ont successivement animé des communications sur les bons comportements liés à la vieillesse et la   morbi-mortalité cardiovasculaire chez les personnes âgées . Il s’est agit de l’entretien du cœur et des routines alimentaires qui peuvent être périlleuses pour le rythme cardiaques. Les séniors ont fait montre de beaucoup de dynamisme et de curiosité au cours de ces causeries-débats qui se sont déroulées dans une ambiance conviviale.

 

Cette première journée s’est achevée sur une tournée des stands et des discussions et essais sur les produits disponibles destinés aux personnes âgées.