Couverture maladie des volontaires de l'ANVT par l'INAM

 

SIGNATURE CE 09 AOUT 2018 D’UNE CONVENTION ENTRE L’INAM ET L’ANVT POUR LA COUVERTURE MALADIE DES VOLONTAIRES.

 

 

MOT DU DG INAM

 

Madame le Ministre du Développement à la Base, de l'Artisanat, de la Jeunesse et de l'Emploi des Jeunes,
Monsieur le représentant du Ministre de la Fonction Publique, du Travail et de la Réforme Administrative,
Monsieur le Directeur Général de l’Agence Nationale du Volontariat au Togo,
Mesdames/Messieurs, coordonnateurs des projets et programmes,
Honorables invités en vos rangs et grades respectifs,
Chers volontaires, chers assurés, chers collaborateurs, 
Mesdames et messieurs,
N’est- il pas dit que les petits ruisseaux font les grandes rivières ?. C’est une fierté pour l’INAM qui couvre plus de 320 000 bénéficiaires, de permettre à 3800 togolais supplémentaires d’accéder à l’assurance maladie.
C’est pour moi un honneur et un plaisir de prendre la parole ici en ce jour de signature de la convention spécifique de prise en charge des volontaires de l’ANVT par l’INAM.

 

Je voudrais saluer ici une fois encore la clairvoyance et la vision du chef de l’état qui a fait le choix d’une politique innovante d’inclusion à l’économie nationale de toutes les filles et fils de notre pays, ceux des villes et des contrées les plus reculées, toutes catégories confondues.

 

Mes premiers mots sont ceux de la reconnaissance à Mr le Ministre de la Fonction Publique, du Travail et de la Réforme Administrative dont les orientations nous appellent à l’action au cours de ce mandat social.

 

Mes mots vont ensuite à Mme la Ministre du Développement à la base, de l'Artisanat, de la Jeunesse et de l'Emploi des Jeunes pour son engagement à œuvrer pour la réduction de la vulnérabilité aux côtés des jeunes, des femmes, et des populations agricoles. Recevez ici, nos remerciements pour votre confiance à l’INAM, ce bel instrument de cohésion sociale au service du développement.

 

Comment est-il possible de ne pas faire une mention spéciale pour Mr, le Directeur Général de l’ANVT qui a su saisir l’opportunité de l’INAM pour faire bénéficier au même titre que ses collaborateurs, de la couverture de l’INAM aux volontaires nationaux ?

 

L’INAM est créé pour servir et protéger les citoyens en cas de maladie, en priorité ceux qui sont au service des autres : les fonctionnaires et assimilés. Il n’a pas été difficile, d’admettre que les volontaires y trouvent leur place.

 

L’INAM gère un régime contributif et à ce titre, pour s’y affilier, il a fallu :

-         S’assurer que les contributions préservent l’équilibre technique et financier,

-        Trouver les meilleurs mécanismes pour que les cotisations exigibles soient payées à due date.

La particularité des modalités de traitement des volontaires a nécessité un engagement de l’ANVT dans une réflexion avec l’INAM pour garantir le paiement de leurs cotisations.

 

En effet, la spécificité de ce groupe induit une adaptation des conditions de cotisations afin d’assurer une couverture durable. Il conviendrait pour cela que le bénéficiaire, conscient que la couverture maladie est une véritable aubaine pour sa santé, contribue à la rendre permanente. La maladie a cette particularité qu’elle survient nul ne sait sous quelle forme et que personne n’est à l’abri : enfants, jeunes, femmes, vieux, ministre, banquier dockers, balayeurs de rues, peuvent aller du simple paludisme à l’accident vasculaire cérébral communément appelé AVC en passant par le diabète ou le glaucome, les maladies digestives et que sais- je encore!

 

C’est pour cela que la solidarité ne doit pas se manifester uniquement dans la mise en commun des fonds mais aussi et surtout dans la consommation optimale des soins de qualité. Ceci implique l’utilisation de tous les moyens non seulement par l’assureur maladie mais aussi par les soignants et les bénéficiaires pour éviter et combattre les abus, prodiguer les soins payés au juste coût par l’assurance pour le compte de ses usagers.
Chers volontaires, maintenant que vous avez l’assurance maladie retenez que l’INAM c’est votre INAM à tous préservez-le par vos attitudes au quotidien .

Protégeons notre INAM car s’il sert les uns aujourd’hui il faudrait qu’il puisse nous servir le jour où nous en aurons besoin.

 

Je vous exhorte à l’utilisation rationnelle du bénéfice de l’assurance maladie, notre INAM.

 

Et pour finir je voudrais remercier toutes les personnes ici présentes qui ont bien voulu se joindre à nous pour le lancement officiel de ce projet qui vient à point nommé lever les freins financiers et les barrières d’accès aux soins des volontaires.

 

Je vous remercie.